______________Flash infos

Les dernières informations

Stop
Play
INVITATION PDF Imprimer Envoyer

DANS LE CADRE

DES « MERCREDIS DE L’IDHP »,

DÉBAT PUBLIC

« CHAMBRES AFRICAINES EXTRAORDINAIRES :

HISSENE HABRE RENVOYE EN PROCES »

Mercredi 04 Mars 2015

15h-18h

Amphi 4 FSJP

Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal)

Organisé

 

Par le

Consortium de Sensibilisation sur les Chambres Africaines Extraordinaires (CAE)

En partenariat avec

L’Institut des Droits de l’Homme et de la Paix (IDHP)

Thème : Le 13 février 2015,  Après plus d’un an et demi d’enquêtes, la Chambre Africaine d’Instruction a renvoyé en procès Monsieur Hisséne Habré, président du Tchad de 1982 à 1990.

Que penser de cette décision ?

Qu’en pensent les parties à ce procès ?

A quand le début effectif du procès ?

Quels premiers enseignements pour la lutte contre l’impunité en Afrique ?

 

 

Panélistes invités pour en débattre :

 

Ousmane KHOUMA, Directeur des études de l’IDHP : Mot de bienvenue.

Me Ibrahima DIAWARA, Avocat de la défense : Le point de vue de la défense.

Me Yaré Fall, Avocat des victimes : Le point de vue de la partie civile.

Me Assane Dioma NDIAYE, Avocat des victimes : Attente des victimes.

El Hadji Oumar DIOP, Enseignant à la FSJP : Analyse critique des Chambres Africaines Extraordinaires

Fatou KAMA, Chargée des programmes et Coordonnatrice du dossier Habré à la RADDHO : Quels premiers enseignements pour la lutte contre l’impunité en Afrique ?

Hugo JOMBWE MOUDIKI, Expert en droit pénal international : Quels premiers enseignements pour la lutte contre l’impunité en Afrique ?

Modérateur :

Abdou Khadre LO, Directeur de Primum Africa Consulting & chef de file du Consortium de sensibilisation sur les CAE

 

LE PUBLIC EST CORDIALEMENT INVITE

?>

'; ?>